page 1
page 2
page 3
page 4
page 5
page 6
page 7
page 10
page 9
page 11
page 12
page 8

Quelques règles et conseils à respecter

Quelques conseils de sécurité pour le pêcheur :

  • Respecter les interdictions d’accès et tenir compte des avertissements (panneaux, affiches) placardés près des accès ou sur les panneaux d’affichage de la mairie du lieu de pêche ;

  • Prendre connaissance de l’heure de la marée montante (presse locale, indicateurs de marée chez les marchands de journaux, office de tourisme) ;

  • préférer une zone de pêche contrôlée au niveau sanitaire. Toutes ne le sont pas. D’une manière générale, éloignez-vous des milieux présentant des risques de contamination : rejets et écoulements suspects, ports, zones de mouillages et estuaires ;

  • ne pas aller pêcher seul et prévenir quelqu’un de l’endroit et de l’heure du retour ;

  • se méfier des zones où il n’y a personne ;

  • ne pas manipuler d’objet suspect, ne pas poser les pieds dessus (déchets dangereux) ;

  • emporter une boisson pour éviter la déshydratation ;

  • prévoir des vêtements et chaussures adaptés ;

  • penser que le téléphone portable ne fonctionne pas toujours ;

  • se renseigner localement sur les endroits infranchissables à marée haute ;

  • estimer le temps que l’on va passer, y compris pour revenir au point de départ sécurisé.

  • Attention aux baies traversées par un rivière comme à Locquirec (A marée remontante le courant peut s’avérer être très dangereux si l’on doit la traverser à pied)

Respecter les périodes de prélèvement

  - Il est déconseillé de prélever des femelles ayant des œufs. Pour les crevettes, les crabes ou les araignées, elles sont facilement identifiables. Les périodes de fermetures, pour certaines espèces, permettent à la ressource de se reconstituer. Les limitations journalières de capture, valables pour toutes les espèces, s’appliquent aussi en ce sens.

  • Pratiquer une pêche respectueuse de l’environnement et sans danger pour le pêcheur
  • respecter les tailles minimales de capture fixées par la réglementation (préservation des espèces) ;
  • pêcher des spécimens vivants immergés ou récemment émergés ;
  • ne pas prélever des femelles ayant des œufs ;
  • rafraîchir les coquillages lors de la pêche ;
  • replacer les cailloux retournés dans leur position initiale et ainsi respecter la faune (le retournement provoque une perte de biodiversité de l'ordre de 30 %, ce qui est considérable) ;
  • si on utilise les algues pour protéger les coquillages pendant le transport, ne pas les arracher mais les couper au couteau à 10 cm de leur base ;
  • ne pas utiliser des outils destructeurs pour le milieu. Il faut utiliser des outils homologués ;
  • ne pêcher que le nécessaire à sa consommation pour ne pas piller la ressource ;
  • ne pas vendre les produits de la pêche à pied. Cela est strictement interdit.

  

La méconnaissance des bonnes pratiques et du milieu naturel, pourrait, à terme, faire disparaître la ressource mais aussi une activité traditionnelle. Pour cela quelques règles doivent être respectées rappelées ci-dessous (liste non exhaustive). http://www.finisteretourisme.com/sites/default/files/hqfiles/plaquette_reglementation.pdf